NIEUW: Blog reclamevrij maken?
POLITIE borsthangers & kentekens uit de Provincie HENEGOUWEN– Breloques & insignes de POLICE de la Province de HAINAUT
Verzameling van borsthangers van de belgische gemeentepolitie, de rijkswacht , de landelijke en militaire politie. Collection de breloques de la police communale belge, de la gendarmerie, de la police rurale et m
Inhoud blog
  • 9. BILAN & THE END
  • autres LIENS -
  • 8. LIENS -FACEBOOK
  • POLICE RURALE de la Province du Hainaut wanted
  • académie de police Vaes de Jurbise
  • Wanted THUIN
  • TOURNAI WANTED
  • SOIGNIES wanted
  • QUARE-NON- - QUAREGNON WANTED
  • MORLANWELZ wanted
  • MONTIGNY-le-TILLEUL wanted
  • JURBISE wanted
  • HAM sur HEURE NALINNES wanted
  • ESTAIMPUIS wanted
  • ENGHIEN WANTED
  • BRAINE LE COMTE WANTED
  • AISEAU PRESLES wanted
  • 7. BRELOQUES MANQUANTES
  • I.P.A. HAINAUT
  • Tournai - FRANCE
  • TOURNAI (2)
  • TOURNAI (1)
  • THUIN
  • SOIGNIES
  • SAINT GHISLAIN
  • RUMES
  • QUIEVRAIN
  • QUEVY
  • QUAREGNON
  • PONT-A-CELLES
  • PERUWELZ
  • MOUSCRON - MOESKROEN (2)
  • MOUSCRON - MOESKROEN (1)
  • MORLANWELZ
  • MONTIGNY-le-TILLEUL
  • MONS K9
  • MONS (3)
  • MONS (2)
  • Mons (1)
  • MANAGE
  • LEUZE EN HAINAUT
  • LESSINES
  • LA LOUVIERE (5)
  • LA LOUVIERE (4)
  • La Louvière (3)
  • LA LOUVIERE (2)
  • LA LOUVIERE ((1)
  • JURBISE
  • HENSIES
  • HAM sur HEURE NALINNES
  • GERPINNES
  • FRAMERIES
  • FONTAINE L EVEQUE
  • FLEURUS
  • FARCIENNES
  • ESTINNES
  • ESTAIMPUIS
  • ERQUELINNES
  • ENGHIEN
  • DOUR
  • COURCELLES
  • COMINES WARNETON - KOMEN WAASTEN
  • CHIMAY
  • CHATELET (2)
  • CHATELET
  • MOTARDS CHARLEROI
  • CHARLEROI (2)
  • CHARLEROI (1)
  • CHAPELLE-lez-HERLAIMONT
  • BRUNEHAUT
  • BRAINE-le-COMTE
  • BOUSSU
  • BINCHE
  • BELOEIL
  • BEAUMONT
  • ATH (2)
  • ATH (1)
  • Antoing
  • ANDERLUES
  • AISEAU PRESLES
  • 6. Les POLICES COMMUNALES
  • ACADEMIE RESUME
  • ACADEMIE RESUME
  • ACADEMIE RESUME
  • ACADEMIE RESUME
  • Moniteurs - Académie de Police - Hainaut (7)
  • Académie E. Vaes Moniteur Hainaut (6)
  • Moniteurs Académie de Hainaut (5)
  • académie de police Vaes de Jurbise (4)
  • académie de police Vaes de Jurbise (3)
  • académie de police Vaes de Jurbise (2)
  • académie de police Vaes de Jurbise (1)
  • 5. ACADEMIE de POLICE
  • police rurale (3)
  • police rurale (2)
  • police rurale (1)
  • 4. POLICE RURALE
  • 3. la Police Belge....over de Belgische Politie
  • 2. IN MEMORIAM
  • PLAN DU SITE
  • BIENVENUE - WELKOM _ COPYRIGHT
    Zoeken in blog

    08-02-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.FARCIENNES
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    FARCIENNES


    Les armoiries sont celles des comtes de Bucquoy, seigneurs de Farciennes au XVIIè siècle.

    Bandé de vair et de gueules de six pièces, l’écu sommé d’une couronne à 3 fleurons séparés l’un de l’autre par 3 perles posées un et deux et entouré du collier de la Toison d’Or




    04-02-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.ESTINNES
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    ESTINNES

    .

    Estinnes est une commune très ancienne. Le concile des Estinnes s’y est déroulé en 743.

    .

    La croix ancrée combinée avec les 4 étoiles des armes de l’ancienne abbaye de Bonne-Espérance, auxquelles on a ajouté 5 autres étoiles pour rappeler les 9 communes fusionnées.

    .
    De sinople à la croix ancrée cantonnée de 4 étoiles {à 6 rais} et accompagnée de 5 autres, une à chaque canton de l’écu et une en pointe, le tout d’argent




    01-02-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.ESTAIMPUIS
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    ESTAIMPUIS

    Cette commune du Tournaisis appartenait à Philippe de Montmorency, comte de Hornes, décapité à Bruxelles en 1568.
    En 1676, Estaimpuis fut érigée en baronnie. Les armoiries sont celles des della Faille barons d’Estaimpuis et de Nevele.

    « ….. »l’écu est sommé du bonnet ancien de baron brabançon et supporté par 2 léopards lionnés d’or, couronnés du même, tenant chacun une bannière « …. »




    26-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.ERQUELINNES
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    ERQUELINNES


    Ces armoiries sont celles d’une branche anoblie en 1613, de la famille de la Barre, seigneurs du lieu par achat en 1644 et créés comtes d’Erquelinnes en 1722.

    .

    .

    D’azur à la fasce d’or accompagnée de trois têtes de lion du même, lampassées de gueules, à la bordure engrelée également d’or.

    .

    Blanc avec, au centre, un emblème rouge constitué de 2 parallélogrammes et de 4 trapèzes s’emboitant en spirale de façon à former une « e » hexagonale.




    22-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.ENGHIEN
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    ENGHIEN


    Les armoiries sont celles des 1ers seigneurs du lieu qui figuraient dans son sceau depuis 1830 et qui étaient également celles reconnues en 1908 à Marcq et en 1924 à Petit-Enghien.

    .

    .

    Gironné d’argent et de sable de 10 pièces, chaque de sable chargé de 3 croisettes recroisettées, au pied dirigé vers le centre de l’écu. L’écu sommé d’une couronne d’or à 5 fleurons et supporté par 2 lions du même.

    Une 2ème version rare, jamais portée, de teinte dorée

    .

    PS : Je cherche encore une autre version, voir dans la rubrique 4. "les breloques manquantes"




    18-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.DOUR
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    DOUR

    .

    Ce sont les armoiries du seigneur laïc, Gilles Pottier, gravées avec la date 1581 dans le champ du sceau scabinal, qui ont été reconnues à Dour en 1914.

    .

    .

    D’or à la fasce d’azur, chargée en abîme d’un écusson de sinople au lion d’or, le champ semé de billettes d’argent




    14-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.COURCELLES
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    COURCELLES

    .

    Ce sont les armoiries des marquis de Chasteler, seigneurs de Courcelles de la fin du XVIIè siècle à 1795

    .

    .

    Blanc à la bande rouge accompagnée, dans le coin supérieur au large, d’un lion noir armé, lampassé et couronné de jaune.




    10-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.COMINES WARNETON - KOMEN WAASTEN
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    COMINES WARNETON - KOMEN WAASTEN


    L’agglomération de Comines est traversé par la Lys. La rive droite relevait de la châtellenie de Lille et appartient depuis 1667 à la France.la rive gauche faisait partie de la châtellenie d’Ypres, en 1713 cette partie fut intégrée aux Pays Bas autrichiens. En 1837, le conseil communal de Comines proposa que la clef soit entourée de 8 roses qui figurent dès le XIIè siècle sur le sceau des seigneurs de Comines. Les armoiries des 2 Comines ( France et Belgique) sont traditionnellement surmontées depuis le XIXè siècle d’une couronne murale.

    D’or, à la clef de sable,aux 8 roses de gueules, 3 à dextre, autant à senestre, une au-dessus de la clef et l’autre en-dessous.




    06-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHIMAY
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    CHIMAY


    Pendant des siècles cette ville fut ravagée par les gens de guerre. Par diverses ventes et mariages, Chimay appartint à la Maison de Croÿ 1437 à 1612 …enfin, toujours par héritage, à François de Riquet, prince de Chimay en 1824.Ses descendants possèdent toujours le remarquable château.

    Une tradition affirme qu’en 57 avant J-C, une peuplade se serait emparée du glaive de César, en souvenir de cet exploit , une épée a constamment figuré dans les armes de la ville de Chimay.

    .

    .

    De gueules à l’épée d’argent emmanchée d’or et posée en bande la pointe en haut ou en d’autres mots :Rouge à une épée blanche garnie de jaune posée en diagonale, la pointe en haut à la hampe.

    .

    .

    Différence entre les 2 : l’épaisseur de l’epoxy rend les couleurs plus dorées




    03-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHATELET (2)
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    .... avec un aigle noir




    02-01-2009
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHATELET
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    CHATELET


    Mentionné en 1133 sous le nom de « Castilino », forme romane de « Castellinum », Châtelet fit partie de la principauté de Liège jusqu’a la fin de l’Ancien Régime.Les armoiries rappellent son appartenance à la principauté de Liège, ainsi que l’aigle monocéphale qui était placé sur le tour de l’hôtel de ville en 1615.

    .

    De gueules à un perron surmonté d’une croix, le tout d’or; au chef du même, chargé d’une aigle issante de sable.

    .

    .

    Quelques détails de différences au niveau de l'aigle et sa couleur. Une des breloques est légèrement en relief, tandis que l'autre présente une surface plane.




    28-12-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.MOTARDS CHARLEROI
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    4 breloques différentes portées par les motards de la police de Charleroi




    24-12-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHARLEROI (2)
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    CHARLEROI 2


    Depuis les fusions de 1977, la ville a abandonné ses anciennes armoiries et en a adopté de nouvelles, qui n’ont jusqu’ici pas été reconnues par une autorité supérieure.Elles symbolisent à la fois l’ancienne forteresse de Vauban, berceau de la ville, l’Europe ( les étoiles), les 15 communes fusionnées dans l’entité actuelle (les carrés) et l’essor donné par la France à la forteresse initiale ( la fleur de lys).

    .

    .

    De sable à la silhouette d’une forteresse hezagonale d’argent, entourée de 12 étoiles à 5 rais d’or rangées en cercle, le tout surmonté de 15 points d’échiquier alternativement de gueules et d’argent rangés en fasce 8 et 7, au chef diminué d’argent à une fleur de lys de gueules




    12-12-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHARLEROI (1)
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    CHARLEROI

    Charleroi a porté successivement les armes de Isenghien de Gand, celles du comté de Namur en 1697, les mêmes aux émaux inversés et le lion tenant un sabre, puis augmentées d’un chef à la fleur de lis au XIXè siècle.C’est ce dernier type qui lui fut confirmé par A.R. du 28.8.1847.

    .

    .

    De sable au lion d’or, armé d’un sabre de même,au chef d’argent,chargé d’une fleur de lys de gueules. L’écu sommé d’une couronne à sept perles. Pour support, à senestre de l’écu, un lion assis, au naturel, la patte dextre arméee d’un sabre d’argent, garni d’or, le tout reposant sur un tertre de sinople.




    08-12-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.CHAPELLE-lez-HERLAIMONT
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    CHAPELLE-lez-HERLAIMONT


    La commune a obtenu de reprendre les armoiries qu’elle avait été autorisée à utiliser en 1904, qui sont celles des marquis de Trazegnies, seigneurs du lieu sous l’Ancien Régime.

    .

    .

    Bandé d’or et d’azur, à l’ombre de lion brochant sur le tout, et à la bordure engrelée de gueules.




    04-12-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BRUNEHAUT
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    BRUNEHAUT

    Brunehaut est le nom attibué à la nouvelle entité. Elle a été autorisée à reprendre les armoiries reconnues en 1926 à l’ancienne commune de Laplaigne.Ce sont celles de Jehan de Ligne, sire de Le Plaigne, dont le sceau est apparu à une charte de 1287.

    .

    .

    Jaune à une laize diagonale descendante rouge chargée de 3 coquilles blanches posées à plomb




    30-11-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BRAINE-le-COMTE
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    BRAINE-le-COMTE

    .

    .

    D’argent à une tour de sable, crénelée de deux pièces de de deux demies

    .

    .

    PS : Je recherche encore une breloque de Braine-le-Comte (voir point 4 de ce site)




    26-11-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BOUSSU
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    BOUSSU

    Ce toponyme désigne 2 communes fusionnées, Boussu et Hornu.

    Hornu était une dépendance de l’abbaye bénédictine de Saint-Ghislain. En 1590, l’échevinage d’Hornu fut doté d’un sceau gravé aux armes de l’abbaye combinées àn celles de l’abbé.

     .

    .

    2 écus :

    A dextre : de gueules à la bande d’or, l’écu surmonté d’une couronne à douze perles posées sur le cercle.

    A senestre : parti : à dextre, coupé : au premier d’or à l’aigle bicéphale de sable, au second, écartelé aux 1 et 4 de gueules à deux bars adossés d’argent, aux 2 et 3 d’argent à un buste d’homme de gueules : à senestre, d’azur semé de fleurs de lis d’or dans un tressaillé d’argent ; l’écu sommé d’une mitre d’or posée sur une crosse du même, le crosseron dirigé à senestre.




    22-11-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BINCHE
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    BINCHE

    En 1554, Henri II, roi de France, voulut se venger de la destruction de son chateau par Marie De Hongrie, sœur de l’empereur Charles Quint, et fit saccager Binche et Mariemont.

    Le château de Binche est gravé sur un sceau daté de 1579.

    .

    .

    D’azur au château d’or

    Différence entre les 2 insignes situés à droite : l'encadrement du chateau de l'un est doré et l'autre métallisé.




    18-11-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BELOEIL
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    BELOEIL

    L’entité groupe 10 communes, où au cours des siècles, la Maison de Ligne fut possessionnée à des titres différents. En 1602, Albert et Isabelle érigent Beloeil, Ellignies, Stambruges et leurs dépendances en une principauté indivisible en faveur de Lamoral de Ligne devenu prince du Saint-Empire l’année précédente.

    Les liens séculaires entre les composantes de Beloeil et la présence de la Maison de Ligne, inninterrompue depuis plus de 600 ans en ce lieu, justifient le choix, entériné par le chef de famille , des armoiries princières actuelles, à l’exclusion des ornements extérieurs à l’écu. : d’or à la bande de gueules.




    E-mail mij

    Druk op onderstaande knop om mij te e-mailen.

    Gastenboek

    Druk op onderstaande knop om een berichtje achter te laten in mijn gastenboek

    Blog als favoriet !
    En hommage à
    Eerbetoon aan


    Ik had graag van de gelegenheid gebruikt gemaakt om mijn overleden vrienden en collega's, die ook fervente en serieuze verzamelaars waren te bedanken voor hun steun en hun hulp.

    Je profite de l'opportunité pour remercier mes amis et collègues, qui furent de très sérieux collectionneurs, pour leur conseils et leur soutien.

    R.I.P.
    • Henri Hering commissaris politie St Joost
    • William De Prins hoofdbrigadier /ABP  pol. Bru
    • Robert Vandeperre
    • "Monty"

    Blog tegen de regels? Meld het ons!
    Gratis blog op http://blog.seniorennet.be - SeniorenNet Blogs, eenvoudig, gratis en snel jouw eigen blog!